Accueil
Approche SPAGYRIQUE
ACTIFS et PLANTES
ACTIFS : PLANTES
ACTIFS : AUTRES
Détails Actifs "A"
Détails Actifs "B"
BASILIC
BERCE Heracleum spho
BETA CAROTENE
BETAINE ANHYDRE
BIFIDO BACTERIES
BIFIDOBACTERIUM BIFI
BIFIDOBACTERIUM INFA
BIFIDOBACTERIUM LACT
BIOFLAVONOIDES
BIOTINE VIT B 8
BOULEAU ACIDE BETULI
BOULEAU BLANC Betula
BOULEAU TERPENES
BOULEAU VERRUQUEUX
BUSSEROLE UVA URSI
Détails Actifs "C"
Détails Actifs "D"
Détails Actifs "E"
Détails Actifs "F"
Détails Actifs "G"
Détails Actifs "H"
Détails Actifs "I"
Détails Actifs "J"
Détails Actifs "K"
Détails Actifs "L"
Détails Actifs "M"
Détails Actifs "N"
Détails Actifs "O"
Détails Actifs "P"
Détails Actifs "Q"
Détails Actifs "R"
Détails Actifs "S"
Détails Actifs "T"
Détails Actifs "U"
Détails Actifs "V"
Détails Actifs "W"
Détails Actifs "X"
Détails Actifs "Y"
Détails Actifs "Z"
CIBLES des ACTIFS
SYNERGIES D'ACTIONS
SPAGYRIE & PSYCHÉ
Concept ARRA
ACCÉS RESERVÉ
Télécharger Dossiers
Herboplanet Complex.
Labos hors spagyrie
QUANTIQUE ?
LE SILICIUM
B.E de L.C. VINCENT
PARODONTOLOGIE
RESVERATROL
Ionocinèse
Contact
REFLEXIONS CULTURE
ARTICLES ET LIENS
Vos Remarques
BIBLIOGRAPHIE
DIVERS ARTICLES
Formulaire de contact
Mentions Légales
Dossier TC

 

 

 

 

BOULEAU VERRUQUEUX  

Betula verrucosa

 

 

1 / Linfa (Sève) : le Macérât de Betula verrucosa s’obtient en cueillant

la sève début Mars, en période de lune croissante, avant que la plante

ne fasse des feuilles, en pratiquant des trous dans le cambium du tronc,

à environ un mètre de la terre, et  ensuite, en diluant la sève dans une

solution hydro-glycéro-alcoolique.

 

La sève de Betula verrucosa est riche en bétuline.

 

 

2 / Bourgeons : le Macérât de Betulla verrucosa s'obtient par la

macération des bourgeons.

 

La plante contient de la salicyne qui s'oxyde dans l'organisme et se

transforme en acide salicylique ou en salicylate de méthyle, lesquels

ont une action anti-inflammatoire, antirhumatismale et antipyrétique.

 

La plante contient aussi de la bétuline qui donne sa couleur blanche

à l'écorce et la rend imperméable et résistante au pourrissement.

 

Le BOULEAU VERRUQUEUX (Betula verrucosabourgeons exerce

une action tonique pleinement mise en valeur chez une personne jeune.

 

Ses actions drainantes et anti-inflammatoires sont  utilisées dans le

traitement des syndromes rhumatismaux.

 

Diurétique qui permet d’éliminer les cristaux qui se forment dans les

articulations. (provoque l’hydrolyse  des cristaux par le salicylate de

méthyle)

 

Stimule le SRE avec comme cible les macrophages et cellules de

Kupffer.

 

Ne bloque pas l’inflammation mais la régule pour aller vers la guérison.

 

Cible :

Toutes inflammations, Douleurs,

Osteomyelite (infection),

 

Osteochondryte  juvenile (inflammation osseuse)

 

 

 

----------------------------------------------------------------------------------------

"Réunis autrefois sous le nom de « bouleau blanc » (Betula alba),

le bouleau verruqueux (B. verrucosa Ehrh.) et le bouleau pubescent

(B. pubescens Ehrh.), deux bétulacées, ont les mêmes emplois

médicinaux : feuilles, jeunes pousses, jeune écorce et sève sont

utilisées.


Une résine, la bétuline (qui donne à l'écorce sa blancheur cireuse),

un hétéroside, le bétuloside, une huile essentielle aromatique sont à

l'origine des remarquables propriétés diurétiques et dépuratives.

« Arbre néphrétique d'Europe » (XVIIe s.), le bouleau, qui avait dans

le peuple la réputation de « chasser la pierre des reins »,

stimule sensiblement la diurèse sans irriter et se montre efficace

dans le traitement des rhumatismes, goutte, lithiase urinaire, cystite

chronique, œdèmes d'origine cardio-rénale, cellulite, albuminurie.


Il favorise l'élimination des chlorures, de l'urée, de l'acide urique et

abaisse le taux de cholestérol.


L'infusion des feuilles est préparée avec 10 à 50 g de plante sèche

par litre d'eau bouillante ; infuser 6 h ; 3 tasses par jour entre


les repas. L'addition de 1 g de bicarbonate de soude quand l'eau est

descendue à 40 °C assure une meilleure dissolution de la résine

(Moreau).


La sève, extraite en mars, a les mêmes usages ; elle s'emploie aussi

dans les maladies chroniques du foie.

Dans l'usage externe, la décoction des feuilles (50 g/l) et des jeunes

rameaux (150 g/l) est détersive et désinfectante dans les

dermatoses d'origine interne ou parasitaire (en lotions, compresses,

ou mêlée à l'eau des bains).

La sève avait, au XVIe siècle, une certaine réputation de cosmétique :

on lui prêtait le pouvoir d'effacer les taches de rousseur et elle passait

aussi pour un remède de la calvitie.


Le goudron, tiré par distillation du bois et de l'écorce, avait, dans les

pays du Nord, à peu près les mêmes usages que l'huile de cade dans

le Midi.


En Russie et dans tout le nord de l'Europe et de l'Asie, le bouleau a

été, pendant des millénaires, la providence des peuples auxquels

il dispensait, par son bois, le gîte et le feu, par son écorce une foule

de matériaux et d'ustensiles (tanin pour la préparation des peaux,

plaques pour la couverture des maisons, semelles, chaussures, tuyaux,

cordages, etc.), par sa sève une boisson fermentée (« vin de

bouleau ») et un remède quasi universel.


On peut parler d'une véritable « civilisation du bouleau », qui divinisa

d'ailleurs son arbre tutélaire, dans lequel on reconnaissait la demeure

des fées de la forêt, images  de la Terre-Mère génératrice de bienfaits."

 

 

 

http://www.universalis.fr/encyclopedie/bouleau/

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lin vers Aspects psychiques   

 


 

Voir aussi :

Complexe Nevrosol 

Complexe Proinf 

Complexe Vitis Comp 

MSA 8 BETULA VERRUCOSA BOURGEONS

MSA 15 LINFA DI BETULA VERRUCOSA 


 

Top
Borghiero Roger  | r.borghiero@gmail.com